Le magnétisme – avons-nous tous une « boussole » dans notre cerveau ?

le magnétismePendant longtemps, nous avons cru que le magnétisme et l’utilisation des forces magnétiques relevaient uniquement du paranormal.

Aujourd’hui, grâce aux avancées de la science moderne, il devient clair que ce phénomène n’est pas le privilège des « magnétiseurs« , « sourciers » et autres adeptes de ces sciences controversées…

Le magnétisme est surtout lié aux champs magnétiques. La première chose à savoir c’est que toutes les formes de vie, les animaux, les plantes, (mais aussi les hommes !) sont capables de ressentir les champs magnétiques.

Petite explication :

Ce qu’on appelle les « champs magnétiques » sont liés, bien sûr, au champ magnétique terrestre. Impalpables, invisibles, sans saveur ni odeur, ces forces qui animent le cœur de la terre peuvent être mises en évidence à l’aide de boussoles ou d’aimants.

Des lignes du champ terrestre relient les différents points de la planète à ses pôles magnétiques : Nord et Sud.

Mais bizarrement, ces lignes magnétiques traversent aussi chacune de nos cellules. Ceci est en revanche difficile à prouver, puisque aucun organe ne nous permet de percevoir le champ magnétique (alors que nous percevons par exemple les odeurs grâce à notre nez).

Le magnétisme des autres espèces

Ceci a été démontrée depuis longtemps : presque toutes les espèces vivant sur Terre détectent les champs magnétiques et les utilisent pour se déplacer et pour vivre.

Voici seulement quelques exemples :

  • Les plantes : il semblerait que la croissance des plantes peut être stoppée en présence d’un champ magnétique intense. La plante qui porte le nom « arabette des dames », par exemple arrête sa croissance en présence d’un champ magnétique fort.
  • Les vaches : quand elles se reposent ou quand elles broutent, les vaches se positionnent parallèlement à l’axe magnétique Nord-Sud.
  • Les oiseaux migrateurs : nous savons déjà que la plupart des oiseaux migrateurs s’orientent grâce au pôle Nord magnétique.

En 2006, une expérience a démontré que des grives qui étaient exposées le matin à un champ magnétique artificiel, volaient toute la nuit vers l’Ouest, au lieu de se diriger vers le Nord, comme leurs congénères.

De telles expériences ont été effectuées avec de nombreuses autres espèces animales : oiseaux, poissons, langoustes, tortues, fourmis. Le résultat a toujours été le même : soumis à un champ magnétique artificiel, ces animaux étaient complètement « désorientés ».

Et l’homme, peut-il détecter les champs magnétiques ?

Les études de ces 30 dernières années démontrent que les animaux migrateurs ne sont pas les seuls à être sensibles aux champs magnétiques.

Les bactéries, les rats, les mouches, des oiseaux non-migrateurs et de centaines d’autres espèces non-migratrices ont un comportement influencé par le magnétisme.

Nous pouvons alors supposer que l’homme possède, lui aussi, des récepteurs des champs magnétiques. Nous serions donc capables, nous aussi, de percevoir ces forces et pourquoi pas, de les utiliser…

Aurions-nous une « boussole » dans le cerveau ? Les recherches ne sont qu’à leurs débuts.

Mais voici une découverte étonnante : les chercheurs ont repéré dans les cellules du cerveau la présence de la magnétite. C’est une molécule aux propriétés magnétiques, toujours orientée selon l’axe Nord-Sud. Selon les mouvements de la tête, la magnétite se déplace dans la cellule. Elle peut ainsi bloquer ou, au contraire permettre l’envoi des signaux chimiques vers la cellule.

La magnétite, c’est une molécule présente chez de nombreuses espèces animales qui s’orientent grâce au magnétisme. Mais sa présence dans le cerveau humain ne suffit pas pour démontrer un « sens magnétique » chez l’homme.

L’influence du magnétisme dans notre vie

En supposant que les hommes possèdent la capacité de percevoir le magnétisme et les champs magnétiques, cette capacité est, à priori, inutile. Est-ce que nous nous en servons dans notre vie quotidienne ? Rien ne nous permet de l’affirmer.

Aucune étude n’a démontré que cette perception joue un rôle dans notre orientation dans l’espace, par exemple.

Mais les champs magnétiques peuvent-ils porter préjudice à notre santé ? Eh bien, on a déjà soulevé la question des risques sanitaires liés aux ondes électromagnétiques des lignes de haute tension. Mais là non plus, il n’y a pas de certitude absolue.

L’influence des champs magnétiques reste donc assez difficile à prouver. Ainsi que la présence d’un « sens magnétique » chez chacun d’entre nous.

 

 

Pour marque-pages : Permaliens.

Les commentaires sont fermés.