Le voyage astral – comment vous y préparer grâce à un exercice spécifique

voyage-astral

Sophie pense d’abord que c’est un rêve. Mais elle se rend compte très vite qu’elle est éveillée et parfaitement lucide.

Ce soir-là, elle n’arrive pas à dormir mais elle est étrangement détendue et son esprit est calme. Tout à coup, elle ne sent plus le poids de son corps et se sent flotter dans les airs.

Petit à petit, cette impression se confirme. Elle est effectivement en train de flotter dans l’air et elle réalise qu’elle vient de sortir de son propre corps : elle voit son corps physique étendu sur le lit, dans son pyjama, alors qu’elle-même s’élève de plus en plus haut, comme si plus rien ne la retenait !

Bizarrement, cette sensation ne l’effraye pas le moins du monde. Elle traverse le plafond, s’éloigne de la maison et se déplace où elle veut… Elle voit la ville toute entière, elle voit des formes et des lumières qu’elle n’a jamais vues auparavant. Elle est en train de faire un voyage astral.

 

Le voyage astral, voici un phénomène que beaucoup de personnes ont déjà expérimenté mais qui reste aujourd’hui une énigme.

On appelle « voyage astral » une expérience durant laquelle le corps astral se déplace dans l’espace, en dehors du corps physique.

Les scientifiques appellent cela la « bilocation » et pour l’expliquer il faudrait tout d’abord se rappeler ceci :

Chaque être humain possède plusieurs corps :

le corps astral qui représente une première enveloppe invisible, éthérique (qui porte également le nom de « périsprit« )

– et un corps physique, une enveloppe charnelle qui nous permet de percevoir le monde qui nous entoure à travers nos 5 sens

Pendant un voyage astral, le corps astral se détache de son enveloppe physique et, libéré de tout obstacle et de toute contrainte, se met à voyager… Il est capable de traverser des murs, ou toute autre barrière matérielle. Il plane alors au gré de ses envies.

Durant cette expérience, il peut entrer en interaction avec d’autres personnes (ou ressentir leur influence) ou encore percevoir des formes, des couleurs, des dimensions tout à fait extraordinaires : une vision qui ne correspond pas à la réalité de nos cinq sens.

Le voyage astral peut se produire :

de façon involontaire, souvent par une cause naturelle comme une fatigue extrême ou une dépression, ou un choc émotionnel grave, ou encore un coma.

ou de façon volontaire, plus ou moins maîtrisée. Certaines personnes arrivent effectivement à provoquer délibérément cette expérience et à suivre chacune de ses étapes. Certains se prêtent même à des recherches expérimentales, bien que celle-ci restent difficile à effectuer.

Celui ou celle qui provoque sa « bilocation » de façon volontaire vous confirmera qu’un état particulier est nécessaire : un état de détente profonde (physique et mentale), qui s’apparente souvent au sommeil, ou à la méditation. Cette dernière serait apparemment un des moyens utilisés le plus souvent pour favoriser un voyage astral. C’est alors que le dédoublement intervient, de façon volontaire, contrôlé par ce qui est décrit comme « une détermination sereine ».

Quelle que soit la manière dont le voyage astral se produit, il y a une chose qui accompagne toujours cette expérience :

Au moment où l’âme quitte le corps physique (elle le fait souvent par la tête) des sensations étranges surviennent, et un sentiment très précis s’installe au plus profond de soi : la conviction que la mort n’est qu’une étape, et qu’il n’y a aucune raison de la craindre… Aucune peur n’est présente durant un voyage astral.

Le voyageur astral réalise – en voyant son enveloppe charnelle reposer tranquillement à distance – que le corps physique n’est qu’un vêtement de l’âme, un simple revêtement dont il dispose durant son séjour sur terre.

Il réalise alors que le voyage qui lui reste à faire et les dimensions qui restent à explorer sont en réalité illimités. Et ce sentiment s’accompagne d’une agréable sérénité.

Bien sûr, c’est une expérience qui reste difficile à décrire et ce n’est pas non plus quelque chose à tester à la légère…

Le voyage astral vous tente ? Comment vous y préparez-vous ?

Vous auriez raison de vous laisser tenter, et dans ce qui suit je vais vous dévoiler une manière simple de vous y préparer.

Très important : il semblerait que ce phénomène ne soit pas exceptionnel (donc surnaturel au sens stricte), mais qu’il soit au contraire une faculté naturelle accessible à tous !

Beaucoup d’études scientifiques commencent à aboutir à des conclusions très intéressantes sur le dédoublement astral.

Plus intéressant encore : selon ces études, il ne s’agit pas seulement d’une expérience « initiatique » et « paranormale », mais aussi d’une pratique utile pour le développement de son énergie interne.

Si ceci est vrai, si le voyage astral nous permet effectivement de renforcer notre énergie interne, nous aurions tout intérêt à maîtriser cette pratique afin de renforcer notre potentiel mental, n’est-ce pas ?

Eh bien, plusieurs scientifiques ont mis au point des exercices spécifiques dans ce sens. Il s’agit d’exercices physiques qui, combinés avec différentes techniques mentales facilitent la projection et le voyage astral.

Parmi ces exercices, parlons de celui qui porte le nom de « tension statique ».

L’exercice de la « tension statique »

Exercice de tension statique en pleine nature pour le voyage astralLa tension statique est un exercice qui peut être pratiqué quasiment partout, mais idéalement en pleine nature, à proximité d’un grand chêne par exemple, afin d’être en communion avec les énergies végétales. (Mais vous pouvez très bien le pratiquer à la maison).

Il faut savoir en effet que notre corps éthérique est en étroite relation avec l’énergie du monde végétal et que la tension statique permet de fusionner avec celle-ci et d’intensifier toutes les expériences de conscience intense.

La tension statique se pratique en position allongée ou debout.

Elle consiste tout d’abord à remplir ses poumons grâce à plusieurs respirations profondes consécutives. Ensuite, il s’agit de mettre en tension l’intégralité de son corps pendant plusieurs secondes d’affilée, de la tête aux pieds, en contractant tous les muscles.  Suite à cette tension, une vibration (comme un tremblement subtil) s’installe dans l’intégralité du corps.

La tension est maintenue généralement pendant 6 à 8 secondes, la vibration qui se produit par la suite durant 2 à 4 secondes. Pendant les quelques secondes de tension statique, l’attention doit être concentrée sur les sensations physiques. Tout comme pour bon nombre d’autres pratiques (dont la méditation, par exemple), il faut éviter de laisser le mental se disperser et s’attarder sur les différentes pensées liées au quotidien.

L’exercice peut être répété plusieurs fois, avec un temps de pause entre les tensions.

La pratique de cet exercice faciliterait donc non seulement les expériences de projection astrale mais aussi le renforcement de l’énergie personnelle. Ceux qui le pratiquent régulièrement témoignent d’un effet de re-dynamisation énergétique considérable au bout de quelques jours ou quelques semaines de pratique.

Et surtout, c’est l’exercice idéal pour vous préparer à réaliser de belles expériences de voyage astral.

 

Ceux qui ont lu cet article ont aussi aimé :

Pour marque-pages : Permaliens.

Les commentaires sont fermés.