« J’ai eu une intuition : est-ce un phénomène paranormal ? »

avoir une intuition Si l’intuition est un concept si difficile à définir, c’est parce qu’on ne lui a jamais trouvé une explication… 100% scientifique.

« J’ai eu une intuition » : voilà une chose difficile à démontrer, à expliquer, et surtout très subjective !

Pour commencer, disons que l’intuition est une compréhension spontanée et inexplicable.

C’est la faculté de deviner la vérité, d’entrevoir un événement (qui se produit ou se produira), tout cela sans l’intervention de notre raisonnement.

Mais comment l’appréhender ?

Descartes affirmait : « La connaissance intuitive est une illumination de l’âme où elle aperçoit, dans la lumière de Dieu, les choses qu’il lui plaît de nous révéler, par une impression de clarté divine. »

L’intuition n’est probablement pas la seule responsable des phénomènes comme la télépathie ou la télékinésie ou encore la clairvoyance, mais elle a certainement son rôle à jouer. Elle représente, sans aucun doute, un des mystères les plus fascinants de l’esprit humain.

Dans son livre « L’expérience Intuitive », Claire Petitmengin apporte plusieurs éclaircissements sur la manifestation concrète de l’intuition.

Ainsi, 4 symptômes caractérisent l’apparition d’une intuition :

  • 1. Le « lâcher prise » : une diminution de l’activité cérébrale, voire même le glissement vers la « rêverie ».
  • 2. L’écoute de ses propres sensations
  • 3. « L’éclair fulgurant » : c’est un « flash » visuel (une image qui se forme dans notre esprit) ou encore une réaction olfactive ou physique (sensation de picotement, etc) et enfin,
  • 4. L’intuition prend forme : une idée surgit dans l’esprit de la personne concernée, accompagnée souvent d’un grand enthousiasme (l’excitation d’avoir trouvé la réponse à quelque chose qu’on cherchait depuis longtemps).

Quand peut-on « espérer » avoir une intuition ?

Qu’elle se manifeste par des flashs visuels, olfactifs, ou par toute autre apparition spontanée, l’intuition repose sur nos expériences passées, sur notre vécu. Beaucoup de spécialistes affirment que l’intuition ne surgit pas du « néant », mais de notre propre inconscient qui nous transmet ainsi des informations utiles.

C’est d’ailleurs très rare que les intuitions ne se rapportent à aucun élément de notre vie ou qu’elles n’aient strictement aucune utilité…

Lorsque nous constatons la présence d’une manifestation intuitive, celle-ci est souvent en rapport avec une chose qui nous préoccupe, de manière consciente ou inconsciente : un projet sur lequel nous travaillons, une inquiétude refoulée ou un problème auquel on cherche une solution.

Le plus intéressant, c’est que l’idée intuitive ne surgit pas pendant que nous analysons le problème encore et encore. Au contraire, cela se passe lorsque notre esprit est détendu : lorsque nous sommes au repos par exemple, et que nous permettons à notre cerveau de lâcher prise et de glisser vers la rêverie.

***

C’est ainsi par exemple que le chimiste allemand Auguste Kekulé a fait une de ses plus grandes découvertes. En 1865, il a découvert en effet la structure hexagonale de la molécule de benzène, alors qu’il était chez lui, en train de somnoler au coin du feu.

intuition-ouroborosSon esprit était plongé dans un état de rêverie profonde (on appelle cela un état de « conscience modifiée »). C’est grâce à cet état que l’intuition put se manifester : le chimiste fit un rêve ou il aperçut un serpent enroulé sur lui-même et se mordant la queue.

C’était le serpent mythique que les Grecs appelaient « l’Ouroboros« .

Il sursauta et réalisa brusquement que cette image venait de lui donner la solution qu’il cherchait depuis des mois…

Voilà comment le simple fait d’avoir une intuition s’avéra d’une grande utilité et fit même son entrée dans l’histoire de la science…

Amicalement,

Richard

 

 

Pour marque-pages : Permaliens.

Les commentaires sont fermés.