Comment devenir télépathe – l’entraînement par des objets

Les capacités télépathiques se développent différemment chez chacun et chacune d’entre nous. Bien que certaines personnes comme les jumeaux semblent avoir un lien télépathique inné. Alors comment devenir télépathe – ou stimuler cette capacité – tout en restant soi-même, avec ses dispositions naturelles ?

comment devenir télépathe - télépathie sur objetPour cela, nous allons nous pencher sur une des pratiques télépathiques les plus accessibles, la télépathie sur objet.

Qu’est-ce que la télépathie sur objet ?

On parle de télépathie sur objet lorsque le récepteur reçoit une transmission télépathique (cela peut être une pensée, ou une idée quelconque) au contact d’un objet appartenant à l’émetteur.

Un objet personnel sert donc de « support ».

Cela vous rappelle peut-être certaines pratiques de « voyance » : de nombreux médiums sont capables (de manière plus ou moins authentique, je ne rentrerai pas ici dans ce débat complexe) de « voir » des événements passées, ou futurs, ou deviner des aspects de votre vie rien qu’en touchant un objet qui vous appartient.

Mais attention, la télépathie sur objet ne doit pas être confondue avec une quelconque forme de voyance. Il s’agit d’une transmission de pensée d’une personne vers une autre, et en aucun cas d’une pratique divinatoire.

Comment devenir télépathe grâce aux objets

Étant donné que la télépathie se base sur des capacités présentes sous une forme latente en chacun d’entre nous, la télépathie sur objet est en théorie accessible à tous. Encore faut-il que vous ayez la patience et la détermination nécessaire pour « éveiller » en vous cette capacité en sommeil…

De toutes les formes de télépathies, la télépathie sur objet est souvent considérée comme la plus facile. Je m’explique : de nombreuses personnes possèdent une grande sensibilité tactile, et celle-ci semble être le facteur principal de réussite dans la télépathie sur objet !

En effet, chaque objet est chargé des vibrations personnelles et de l’énergie de son propriétaire. Ce sont elles qui aident à la transmission de la pensée.

Mais cela ne veut pas dire qu’un objet vous dévoilera les secrets de son propriétaire dès que vous le touchez !

Pour arriver à décoder les messages subtils d’un objet, il est indispensable de commencer par développer sa sensibilité sensorielle et tactile.

Un exercice pour stimuler votre sensibilité tactile

Si vous voulez utiliser cette pratique, vous devez maîtriser d’abord votre sens tactile, savoir l’exploiter au maximum. Vous devez être capable de ressentir un objet dans tous ses aspects matériels : la texture, le poids, la forme, etc.

Vous pouvez réaliser le petit entrainement que je vous propose ici aussi souvent que vous le voulez. Sachez par ailleurs que ce type d’exercice est utilisé également dans la méditation, et dans d’autres pratiques d’ancrage dans le moment présent. Pourquoi ? Parce qu’il favorise le calme intérieur, en concentrant toute l’attention de votre mental sur un seul… objet.

Voici comment procéder :

  • Prenez un objet dans vos mains, n’importe lequel : un stylo, une tasse, un bijou, une bougie, peu importe.
  • Examinez-le avec vos doigts, palpez-le, soupesez-le, touchez chaque centimètre de sa surface et remarquez chaque détail perçu. Est-il lisse, rugueux, lourd ou léger, rigide ou souple ? froid ou chaud ? Un objet en verre ne vous transmettra pas du tout les mêmes sensations qu’un objet en papier, par exemple.
    Si vous le souhaitez, fermez les yeux pour mieux laisser « parler » vos doigts. Soyez présent(e) à 100% à cet examen tactile, pensez uniquement à l’objet que vous avez entre les mains.
  • Notez dans un carnet les éléments que vous avez observés, les sensations ressenties au contact de cet objet.
  • La fois suivante, examinez de la même manière un autre objet. Entrainez-vous ainsi avec plusieurs objets, en notant à chaque fois vos observations.
  • Au bout de plusieurs semaines, reprenez un objet examiné au début de votre entrainement et refaites l’exercice. Notez encore une fois vos observations.
    Comparez avec vos notes précédentes. Vous saurez que vous avez fait progresser votre sensibilité tactile lorsque vos observations seront plus riches, plus poussées que les premières…

Vous pourrez ensuite tenter de noter vos sensations lorsque vous touchez de manière spontanée (en dehors de vos exercices habituels) un objet appartenant à quelqu’un d’autre. Par exemple, si vous êtes en visite chez un ami, et que cette personne vous montre un objet quelconque. Ou alors, vous prenez un livre dans sa bibliothèque et vous le feuilletez…

Petit à petit, votre perception tactile s’affinera. Vous pourrez bientôt essayer de vous en servir pour « capter » télépathiquement les pensées envoyées par une personne.

Cela peut prendre un certain temps, plusieurs semaines, peut-être plusieurs mois. Mais comment devenir télépathe sans faire preuve d’un peu de persévérance ? Après tout, c’est une capacité peu banale, et si vous voulez la développer, alors la patience est de mise…

Note : si ces exercices vous semblent difficiles à réaliser, peut-être que ce n’est pas la technique qu’il vous faut. C’est possible. Ne vous y forcez pas. Essayez de vous pencher plutôt sur la télépathie sensorielle, un entraînement très intéressant également.

 

 

Pour marque-pages : Permaliens.

Les commentaires sont fermés.