L’hypersensibilité médiumnique, un don … pas si rare

La sensation étrange de vous sentir brusquement « mal à l’aise » dans un endroit. Ou encore le sentiment de malaise en serrant la main de quelqu’un… Comme beaucoup d’entre nous, vous avez peut-être déjà fait ce genre d’expérience, sans jamais songer à la possibilité d’une hypersensibilité médiumnique.

Mais si vous analysiez vraiment ces réactions ? Car le moins que l’on puisse dire, c’est qu’elles ne sont pas anodines…

hypersensibilité médiumniqueTous ces ressentis « difficiles à expliquer » s’expliquent peut-être tout simplement par le fait que vous possédez une sensibilité médiumnique très développée.

L’hypersensibilité existe-t-elle vraiment ?

Vous avez peut-être déjà entendu ces mots : « Ah, tu es trop sensible ».

Souvent, on sous-entend que cette hypersensibilité est quelque chose d’anormal, ou qui devrait être corrigé…

Notre société considère souvent la sensibilité en général (mais aussi la sensitivité médiumnique dont nous parlerons ici) comme une faiblesse ou comme un inconvénient. La sensibilité est associée avec le fait d’être introverti, timide, angoissé, ou inhibé.

Mais cette hypersensibilité, que les spécialistes attribuent à 15 – 20% de la population, peut être également liée à ce que nous appelons une « sensitivité médiumnique« .

En gros, cela ne veut pas dire que vous souffrez d’un excès de timidité, mais plutôt que vous êtes sensible à certaines aspects invisibles et aux échanges d’énergies que la plupart des gens ne perçoivent pas.

Voilà quelque chose qui devrait rassurer ceux qui se sont considérés toute leur vie comme des « hyper-sensibles » !

Si cela est le cas pour vous, vous devez faire la distinction entre la timidité dans le sens « classique » du terme, qui peut être effectivement un handicapé dans votre vie sociale, et l’hypersensitivité médiumnique, que vous pouvez apprendre à utiliser à votre avantage.

Vous faites partie des personnes douées d’une hypersensibilité médiumnique si les affirmations suivantes vous correspondent :

  • Vous êtes toujours très attentif/ve aux changements subtils dans votre environnement physique et énergétique
  • Vous ressentez facilement les changements d’humeur des gens qui vous entourent et vous êtes une véritable éponge émotionnelle (même si ces personnes ne se confient pas spécialement à vous)
  • Vous êtes sensible à toute stimulation tactile et aux douleurs physiques
  • Vous aimez passer du temps seul/e
  • Vous êtes sensible aux effets de la caféine, de l’alcool, etc.
  • Vous êtes très sensible aux odeurs et aux parfums
  • Les bruits très forts vous dérangent
  • La musique est pour vous plus qu’un simple divertissement, c’est une véritable expérience spirituelle, vous êtes parfaitement conscient(e) de ses effets sur le psychique et vous triez soigneusement ce que vous écoutez
  • Il vous arrive de perdre vos moyens et d’être bouleversé facilement
  • Les lumières intenses peuvent vous déranger
  • Vous ne vous sentez pas toujours à l’aise au milieu des foules
  • Votre peau est sensible et vous êtes sujet à des allergies
  • Vous évitez autant que possible toute violence (physique bien sûr, mais aussi verbale)
  • Votre « monde intérieur » est vaste et vous disposez d’une imagination très riche

Ce ne sont que les premiers indices d’une possible hyper sensibilité…

Comment mettre l’hypersensibilité à votre service ?

Vous devez savoir que la sensibilité médiumnique, comme l’intuition, est présente dans chacun de nous.

Tout comme les autres traits qui nous caractérisent, l’intelligence, les capacités sportives, une oreille musicale, etc., la sensibilité fait partie de l’héritage génétique de chaque personne, dans une mesure plus ou moins grande.

Et comme toutes les autres caractéristiques, la sensitivité médiumnique peut être développée grâce à un entraînement particulier, et peut être mise à votre service.

Nous pouvons dire que, selon les estimations des spécialistes, 15 à 20 % de la population vient au monde avec une capacité intuitive et une sensitivité augmentée. C’est comme si leur « radar médiumnique » était programmé à une intensité maximale.

Venir au monde avec cette capacité – dont la plupart des gens ne sont même pas conscients –  peut être un très gros avantage.

Ce qu’il faut comprendre tout d’abord, c’est que l’univers tout entier est caractérisé par des mouvements énergétiques et vibratoires perpétuels. Chaque chose – animée ou inanimée -, chaque être qui compose l’Univers est caractérisé par une certaine fréquence vibratoire.

Bien sûr, la plupart du temps ces fréquences sont impossibles à détecter.

Les personnes douées d’une hypersensibilité médiumnique sont à même de percevoir ces vibrations plus facilement, même si la plupart du temps, elles n’en sont pas conscientes.

Leurs réactions dans certaines situations (malaise, ressentis inexpliqués, etc.) sont tout de suite attribués à une souffrance physique, ou encore à une angoisse provoquée par la timidité. Mais il ne faut surtout pas s’y méprendre. Loin d’être un « handicape », la véritable hypersensibilité médiumnique peut être canalisée, elle peut parfaitement trouver sa place dans votre vie.

Si vous faites partie de cette catégorie de personnes, vous pouvez vous adresser à un spécialiste capable de vous aider à orienter et à développer votre sensitivité, afin d’en tirer profit.

Ne négligez pas vos réactions d’hypersensibilité médiumnique

Il est essentiel en effet d’accepter – avec gratitude – de vivre avec cette hypersensibilité et de reconnaitre ses signes.

Même sans pousser vos investigations très loin, il suffit parfois d’un déclic, d’une prise de conscience. Il suffit de vous rendre compte que certains symptômes inexpliqués qui surgissent parfois sont là pour une raison.

Certains « hypersensibles » apprennent ainsi à utiliser leurs « dons » avec le temps. Et ce, sans forcément connaitre la notion d’hypersensibilité, mais simplement en se faisant confiance et en écoutant leurs corps.

C’est le cas des personnes qui sont loin d’imaginer posséder une « capacité extrasensorielle » hors du commun, mais qui se servent tous les jours d’une fantastique intuition par exemple, dans leur vie professionnelle, ou dans leurs relations, etc.

Tous les jours, leur « radar » leur dicte des décisions et des actions à entreprendre, et tout cela est pour eux, tout à fait « naturel ».

C’est aussi le cas des personnes dont le corps est un véritable « baromètre », très sensible à chaque changement d’environnement, mais aussi à un contexte social nouveau.

Leur corps leur renvoie souvent des « signaux d’alerte », et ils savent par expérience comment agir dans tel ou tel cas. Une sensation désagréable dans leur estomac, par exemple, les pousse à éviter un certain groupe de personnes. Ou alors, une migraine soudaine les fait quitter brusquement une conversation.

Mais il y a aussi le cas, plus dramatique, des personnes qui se considèrent toute leur vie comme étant « anormales« , à cause de leurs réactions hypersensibles…

Ne sachant pas comment expliquer les « signaux » envoyés par leur corps et par leur intuition, elles se replient sur eux-mêmes.

C’est évidemment très dommage, car ces personnes devraient, au contraire, prendre conscience de leurs capacités hors du commun et apprendre à les utiliser à bon escient, au lieu de s’isoler de la société.

Rappelez-vous l’histoire du vilain petit canard, cette histoire pour enfants qui renvoie à la triste aventure d’un personnage dont le seul défaut est d’être différent des autres

Alors si vous pensez faire partie de cette catégorie de gens hypersensibles, ou si vous connaissez de telles personnes dans votre entourage, reconsidérez la question.

Pensez aux énormes avantages que ce don peut représenter. Et accordez-vous le temps de découvrir les meilleurs moyens pour vous de l’exploiter.

Richard

Ceux qui ont lu cet article ont aussi aimé :

Pour marque-pages : Permaliens.

Les commentaires sont fermés.